Accord mets-bière (beer pairing) : quelle bière associer avec quel met?

OSur cette page:
Pourquoi le beerpairing (accord met/bière)?
Les principes de base du beerpairing

Pourquoi accorder met et bière?
De plus en plus de buveurs de bière associent repas et bières adaptées, et, dans les restaurants également, une bonne carte de bière est indispensable. Bière et nourriture s’associent de plusieurs façons et plus facilement que vin et nourriture. Cela provient du fait que la bière se compose de plusieurs ingrédients qui sont uniques et dont les composants aromatiques s’ajoutent à la palette de goûts du met. L’intensité de l’amertume dans la bière provient souvent du houblon et du malt, l’acidité vient principalement de la levure des fruits et finalement, le sucré (la douceur) provient souvent de la quantité d’alcool et des assaisonnements. Lorsque les composants aromatiques de la bière et du met s’accordent bien, non seulement tous deux se renforcent mais ils font passer le plat à un niveau supérieur.

Principes de base du beerpairing (accord met/bière)
Le beerpairing n’est pas difficile lorsqu’on tient compte d’un certain nombre de principes de base. Nous vous exposons brièvement, ci-dessous, ces principes de base. Etant donné qu’il n’est pas question de débattre des goûts, le beerpairing n’est pas non plus une science exacte. Donc le message est : continuez d’expérimenter et combiner même si parfois cela se passe mal.

  1. Aller du léger au lourd
    Comme les plats sur un menu, il est préférable d’aller du plus léger au plus lourd en ce qui concerne le choix des bières accompagnant le repas. Vous commencez avec une bière légère pour l’apéritif, comme une pils, et terminez le repas avec une bière lourde, comme une triple.
     
  2. Chercher la saveur principale de votre plat
    La saveur principale du repas détermine quelle bière vous allez y associer. Celle-ci peut être salée, sucrée, amère, acide ou umami (savoureuse). La manière de préparer et la quantité de certains ingrédients y jouent un grand rôle.
     
  3. 3. Assurez-vous que le goût de la bière s’adapte bien au plat
    Tout comme c’est important dans la cuisine à la bière, lors du beerpairing le goût de la bière doit s’adapter au plat; soit vous choisissez des goûts qui se renforceront mutuellement, soit vous choisissez des goûts antagonistes qui vous assureront une nouvelle expérience. Le même principe est valable pour le beerpairing.